La Sécurité au Sénégal : marabout, empoisonnement...

Outre les conseils de sécurité basiques à appliquer dans chaque pays en voyage, il convient d’en appliquer des spécifiques si vous voyagez au Sénégal.

 

L’empoisonnement

Si vous vous expatriez au Sénégal et vivez aux milieux des locaux, évitez de trop dévier de la culture du pays et d’être exubérant. Si vous gênez trop, vous pourrez recevoir des avertissements. Ceux-ci pouvant aller de l’empoisonnement de vos animaux jusqu’à l’empoisonnement de votre personne.

 

Les braquages

Si vous vous expatriez ou si vous voyagez au Sénégal, prenez garde aux braquages. Ceux-ci se déroulent souvent en pleine nuit avec machettes, voire pistolet à la main… Pour s’en protéger, évitez d’engager un gardien (servant souvent d’informateur aux voleurs). Adopter plutôt deux gros chiens pour assurer votre sécurité 😉

 

Les marabouts

Ne critiquez pas les marabouts ! Si vous voulez évoquer le sujet n’en parlez qu’avec les expatriés ou des personnes de confiance. C’est un sujet très sensible.

Il y a différents types de marabouts : les arnaqueurs, ceux qui auraient un don, et ceux considéré comme des « prophètes ». L’un des plus grands marabouts est Serigne Touba. Vous verrez sa photo de partout (facile à reconnaitre, c’est toujours la même).

Petite anecdote : un étranger dans un taxi conteste le prix de la course indiquée par le chauffeur. Le chauffeur lui répond alors : « c’est tel marabout (on a oublié son nom) qui l’a dit ! ». L’occidental, ne connaissant pas ce nom, le regarde et lui dit : « non mais c’est qui celui-là, on s’en fou ». Grossière erreur ! Le taximan, fanatique de ce marabout, emmène l’occidental vers ses amis et leur dit : « il a nié l’existence de X marabout ! ». Les Sénégalais indignés s’en sont pris à lui et lui ont versé de l’acide sur le visage…

Voilà, c’était l’histoire sympathique du jour ! Donc si on vous dit un nom que vous ne connaissez pas pour appuyer une argumentation, faite comme si vous n’avez pas entendu 😉

 

L’animiste

L’animisme est très présent au Sénégal. Il se compose de rituels ancestraux qui nous échappent… Les traditions et les codes sont réservés aux initiés, il est donc difficile d’en comprendre le sens.
Attention (surtout en Casamance): si vous voyez quelle que chose qui vous semble bizarre avec des os, des bouts de bâton ou autre, ne le prenez pas en photo sans demander ! Vous êtes sûrement face à un site animiste sacré ! Ne vous approchez pas à moins de trois – quatre mètres et ne les touchez surtout pas. Vous risquez d’avoir de gros problème.
De même ne rentrez pas dans n’importe quelle forêt sans le demander préalablement aux habitants. Certaines sont sacrées et les panneaux ne sont pas toujours présents. Seuls les initiés peuvent rentrer dans ces forêts.

Site animiste sacré (pris en photo avec accord):

Que faire si vous êtes perdus ?

Sachez que vous serez rarement perdu car il y a toujours quelqu’un, même en pleine campagne, sauf entre 12h et 15h ! Si vous vous baladez en pleine brousse, notamment en Casamance, regardez où vous voyez un immense arbre qui dépasse tous les autres. Ce sont des fromagers qui indiquent la présence d’un village 😉 Mieux que la boussole !

 

La photographie

Ne prenez pas de photos n’importe où et de n’importe qui. Vérifiez que l’environnement où vous êtes ne va pas attirer de potentiels voleurs. De plus, ne prenez pas en photo n’importe qui sans lui demander son avis. Tout d’abord cela ne se fait pas (comme nous l’avons évoqué dans l’article Vivre au Sénégal). De plus vous risquez d’avoir de gros ennui avec la population locale. Le droit à l’image existe au Sénégal 😉

 

Si vous appliquez tous ces conseils, couplés à l’article La Sécurité en Voyage : les 5 Commandements du Voyageur, vous n’aurez aucun souci, même si la vigilance et le bon sens sont les bases de votre sécurité en voyage au Sénégal.

Pin It on Pinterest

Share This