Pour protéger votre installation solaire sur votre camping-car, van, fourgon, il convient d’y installer des fusibles notamment entre :
– Le régulateur et le panneau solaire (on parle plus d’un disjoncteur dans ce cas-ci)
– La batterie auxiliaire et le régulateur
– La batterie auxiliaire et le convertisseur/chargeur
– La batterie auxiliaire et le coupleur-séparateur.

Cet article vient compléter l’article : Choisir son installation solaire pour camping-car, van, fourgon.

Pour dimensionner un fusible il suffit de connaître la tension (en volt) et l’intensité (en ampères) délivré par l’équipement que l’on souhaite protéger.

Le calcul général est le suivant : Intensité du fusible = Puissance de l’appareil / Tension de l’appareil
La puissance et la tension doivent être prises dans les conditions maximales, que vous trouverez dans la description de votre produit.

Entre le panneau solaire et le régulateur

Entre le panneau et le régulateur nous parlons plus d’un disjoncteur ou d’un coffret de protection de manière à pouvoir découpler le panneau de l’installation si des opérations sont à prévoir ou si le système est destiné à être amovible. Ce genre de protection se fait sur les grosses installations solaire et rarement sur les véhicules. En effet, il est assez simple de débrancher son panneau solaire du régulateur si une manœuvre est à prévoir.

Même si cela n’est pas forcément utile pour les véhicules, nous vous donnons tout de même le calcul à effectuer. Pour choisir l’intensité du disjoncteur ou du fusible, voici le l’opération à effectuer :

Intensité du fusible = (Puissance du panneau / Tension du panneau)

La puissance et la tension du panneau doivent être prises dans les conditions maximales, que vous trouverez dans la description de votre produit.

Exemple :
Le panneau solaire 355 W LG Néon 2 indique dans sa description Tension de circuit ouvert Voc [V] : 41,4V qui correspond à sa tension maximale.

Attention : Il faut prendre en compte la tension Voc avec une marge de 10 %, car la tension varie en fonction de la température. Donc 10% de 41,4V donne 45,54V

D’où l’intensité du fusible = 355 / 45,54 = 7,8 A

Il convient donc de choisir un disjoncteur de calibre supérieur, comme un 10A qui supporte plus de 47V.

Exemple de fusible fabriqué et fait pour protéger sur le circuit direct du panneau solaire.

« Fusible/diode pour câble photovoltaïque » Fusible fait expressément pour le câblage du panneau solaire.

Entre le régulateur et la batterie

Pour le fusible entre le régulateur et la batterie c’est le même principe en plus simple, car on a déjà l’intensité du régulateur :

Exemple :
Le régulateur MPPT 15/100 a, comme son nom l’indique, un courant de sortie maximum de 15 A.

Il convient donc juste de choisir le calibre supérieur, soit 20 A, supportant la tension du parc batteries de 12v ou 24v, selon le choix que vous avez fait pour votre batterie. En générale il s’agit du 12v pour les véhicules.

Pour vous aider dans vos recherches voici des produits adaptés partout sur le circuit et qui ont de bons retours consommateurs.

« Disjoncteur pour système solaire » vous pouvez sélectionner vos ampérages de 20A à 150A.

« Fusibles à courant élevé » Choix de l’ampérage allant jusqu’à 500A. (N’oubliez pas le porte fusible qui vous est proposé avec)

Entre la batterie et le convertisseur-chargeur

Pour le fusible entre la batterie et le convertisseur-chargeur, il convient d’effectuer le calcul donné en début d’article :
Intensité du fusible = Puissance du convertisseur-chargeur / Tension du convertisseur chargeur

Exemple du convertisseur-chargeur 12V/230V MULTI 500VA/20-16 Victron Energy. Dans la description du produit il est noté :
« Puissance de crête : 900W
Tension : 12V »

L’intensité du fusible sera donc de 900/12 = 75 A.

Il conviendra donc de prendre un fusible de 80 A, supportant une tension de 12v, couplé avec un porte fusible pour en faciliter l’installation.

Entre la batterie auxiliaire et le coupleur-séparateur

Pour le fusible entre la batterie auxiliaire et le coupleur-séparateur, c’est très simple car l’ampérage est donné sur le produit.
Par exemple concernant le coupleur de batterie Cyrix-CT 12/24V 120A Battery combiner kit – Victron Energy, comme son nom l’idique, son ampérage est de 120 ampères. Donc le fusible devra avoir une intensité de 125 A et supporter une intensité minimum de 12 ou 24 volts selon votre batterie.

N.B: Il est aussi recommandé d’installer un fusible entre la batterie moteur et le coupeur – séparateur, selon la même méthode de calcul.

Tableau de fusibles pour l’électricité dans le véhicule (lumière, frigo, TV, etc.)

Pour ne pas avoir à brancher chaque fil des appareils électriques du véhicule (lumières, TV, frigo, etc.) sur les cosses de la batterie, et pour garantir la sécurité de vos appareils (fusibles), nous vous conseillons fortement de relier tous vos fils à un porte multi fusible. Ainsi une fois tous relier au porte multi fusible, un seul et unique gros fil électrique ira se brancher à la batterie et vous aurez par la même façon, grâce aux fusibles du boitier, sécurisé votre installation électrique dans votre camping-car, van, fourgon aménagé.

Voici un porte multi fusibles supportant une intensité maximum de 30A par circuit et de 100A par panneau, et un tension de 32 V maximum.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire pour que tout le monde puisse en profiter !

N’hésitez pas à nous suivre sur Instagram, Facebook et YouTube pour suivre nos aventures et reportages dans le monde !

 

A lire sur le même sujet

15 Commentaires

  1. Julie

    Bonjour,
    Quelle différence entre des fusibles à lames et les fusibles cartouche classique comme à la maison ?
    Je vois partout les fusibles à lames pour les véhicules aménagé, quel avantage face aux fusibles cartouche ?
    Je pense peut-être à une meilleure tenu aux vibration du véhicule ?

    Merci pour les infos partagé sur votre site 😀

    Réponse
    • Sophie

      Bonjour 🙂

      Alors pour l’automobile, sont utilisés les fusibles à lames et en verre entre autres pour protéger le circuit électrique. Les fusibles cartouche concernent les maisons. Cependant ils ne sont plus utilisés dans les maisons neuves ou rénovées depuis 2015 car la loi l’interdit (risque d’incendie). On utilise pas les mêmes à la maison et en voiture car il ne s’agit pas du même courant, l’un est alternatif (voiture) et l’autre continu (maison). De plus, la résistance n’est pas la même et l’impédance non plus (capacité au courant de courir très vite).

      Bonne journée à vous 🙂

      Sophie

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *