Echange universitaire au Chili : Comment bien le préparer?

L’échange universitaire est devenu un passage obligatoire dans les études. Aussi je vais vous donner quelques conseils pour bien préparer votre ECHANGE UNIVERSITAIRE au CHILI !

Pour bien vous en sortir voici quelques conseils :

ETAPE N°1 : Préparer votre dossier de candidature pour votre échange universitaire au Chili.

– La plupart des universités au Chili demandent que l’élève ait, au minimum, un niveau B2 en espagnol. Pour obtenir ce certificat niveau B2, vous disposez de deux moyens. Le premier est de demander à un professeur d’espagnol accrédité pour, de vous en faire un. Sinon, vous pouvez passer par l’institution Cervantès. Mais attention, avec cette institution il faut s’y prendre en avance. Il n’y a que deux ou trois sessions par an ! Choisissez une date d’examen laissant un délai de minimum deux mois avant la remise du dossier. C’est le délai pour la correction des copies. De plus, cet institut n’existe qu’à Toulouse, Lyon, Bordeaux et Paris…

– Essayez d’obtenir une lettre de recommandation d’un professeur. En effet, les places sont de plus en plus rares pour l’étranger !

– En général vous devrez rédiger une lettre de motivation et un CV en espagnol pour la sélection dans votre propre établissement en France.

Petit plus pour réussir à être pris en échange universitaire au Chili :

Choisissez l’université au Chili voulue en fonction des cours proposés. Pour cela, allez sur le site de l’université souhaitée et cherchez le mot « malla curricular ». Attention à bien choisir l’université en fonction de l’implication que vous comptez donner. Si vous ne voulez pas passer tout votre échange universitaire à travailler, je vous déconseille l’Université Catholique (Universidad Catholica) et l’Université de Santiago et du Chili (Universidad de Santiago / de Chile). En général, les autres universités, hormis ces trois-là, sont plus calmes au niveau du travail, ce qui vous permettra de voyager ! Malheureusement certains établissements français imposent l’université étrangère. Mais en général concernant les universités françaises, celles-ci disposent d’un large choix au Chili !

– En études supérieures, l’anglais est généralement la seule langue travaillée. Aussi, si vous avez oublié votre espagnol, pensez à vous replonger dans vos livres de grammaire. Vous allez voir, ça revient vite ! N’oubliez pas qu’en général, il y a un entretient avec votre université d’origine, dont bien la moitié se passera en espagnol pour juger votre niveau. Aussi ne tardez pas trop à vous remettre dedans !

Le plus grand de mes conseils est de vous organiser, et de préparer tout cela avant votre rentrée scolaire.
N’hésitez pas à aller voir en avance les responsables des relations internationales dans votre établissement pour montrer votre motivation.

ETAPE N°2 : Après l’admission : préparation des papiers pour partir en échange universitaire au Chili

A partir de cette étape, votre faculté d’origine, ainsi que votre faculté d’accueil vous auront accepté. Il faudra alors rapidement commencer votre demande de visa étudiant et contracter une assurance pour l’étranger.

L’assurance internationale:

Tout d’abord, l’université d’accueil et le Consulat vont vous demander d’avoir une attestation d’assurance internationale. Pour cela vous avez deux possibilités. Première possibilité, vous pouvez contracter l’option internationale au sein de votre assurance étudiante. Deuxième possibilité, demandez à vos parents s’ils possèdent une assurance, du type « Garantie des accidents de la vie » du Crédit Agricole. Cette assurance contient en général un paragraphe assurant l’enfant pendant ses études à l’étranger durant une certaine période.

Le visa étudiant :
visa chili

Tout d’abord sachez que toute l’information officielle et actualisée se trouve en cliquant ici !

En cas de questions vous pouvez écrire à cette adresse-ci : visasparis@minrel.gob.cl
Il n’existe aucune ligne téléphonique pour joindre le Consulat, mais seulement l’adresse mail ci-dessus.

Je vous conseille de vous fier uniquement au lien que je vous ai transmis pour faire votre visa. 10 JOURS après l’envoi de votre dossier COMPLET, vous pouvez aller chercher votre visa. N’attendez surtout pas un mail de confirmation car il n’arrivera JAMAIS ! Vous devez aller en personne à Paris pour retirer votre visa à l’adresse où vous avez envoyé votre dossier (64 Boulevard de la Tour-Maubourg 75007 Paris.). C’est assez contraignant mais ça vous permet de voir la Tour Eiffel une dernière fois avant de partir ! N’oubliez pas d’avoir une carte bancaire, qui accepte un retrait de 115 euros. C’est le prix à payer pour retirer votre visa !

Attention : n’attendez pas le dernier moment pour faire votre visa et contracter l’assurance sous peine de rater le début des cours !

DERNIERE ETAPE : Le billet d’avion !

Etape qui fait bien mal au porte-monnaie ! Les prix oscillent entre 700 et 1500 aller-retour, voir plus selon les compagnies. Je vous conseille, si vous partez un an, de ne prendre qu’un billet aller. Les compagnies ne prévoient pas un an à l’avance les billets. Cela vous couterait plus cher de changer la date de votre billet retour, plutôt que de les acheter séparément. Cependant, si vous ne partez que pour un semestre vous pouvez acheter l’aller-retour en même temps.
Concernant les compagnies, deux sortes du lot en général : KLM et IBERIA. N’hésitez pas à consulter les sites de comparaisons de prix. Un conseil, n’achetez pas sur le site de comparaison, mais sur le site de la compagnie, ce sera moins cher !

C’est une période pas facile car on est dans l’incertitude de notre avenir. Mais ça vaut le coup ! Vous aurez six mois ou un an super relax ! N’oubliez pas d’être organisé, et tout ira bien !

Si vous avez la chance d’être pris, allez jeter un coup d’œil sur notre article Vivre au Chili pour arriver bien près 🙂

VIVA CHILE !

Pin It on Pinterest

Bon article ? Utile ?

Gratifiez-nous d'un "like" ou partagez-le à vos amis, merci ! Une question/remarque ? Écrivez en commentaire ;)