Pucón : VOLCAN VILLARRICA, le plus actif d’Amérique Latine.

nous sur le volcan

Pucón, ville très touristique du Chili, est magnifique… HORS SAISON !

En effet durant les mois de janvier et février la ville est noire de monde !
De nombreuses activités sportives sont proposées par diverses agences. Ces activités vont de l’escalade, au canyoning, en passant par le rafting, mais surtout, la montée du VOLCAN VILLARRICA, LE PLUS ACTIF D’AMERIQUE LATINE !

Pour cette activité, comptez entre 65 000 et 90 000 pesos chiliens par personne. Cela représente certes un budget, mais cela vaut largement le coup ! Ces sommes incluent l’équipement entier (pantalon, veste, chaussures, crampons, gants, masque à gaz,…), ainsi que l’assurance en cas d’accident !

Sachez qu’officiellement vous ne pouvez pas aller sur le volcan sans une agence, ou sans une carte qui justifie que vous êtes un guide de montagne.

Malgré tout, j’ai une petite astuce qui contredit cela, mais qui est périlleuse. Si vous êtes vraiment serré niveau budget, vous pouvez demander à l’agence de vous baisser le prix (40 000 – 50 000), en échange de ne pas inclure l’assurance. Dans ce cas, vous viendriez comme particulier aux yeux de la CONAF (responsable des lieux), même si en réalité vous seriez avec un guide. J’ai des amis qui ont procédé de cette manière, même si je trouve cela bizarre que la CONAF ne leur ait pas demandé une carte de guide de montagne… Mais bon, avec le flux de touristes, cela peut passer inaperçu après tout.

En tout cas je ne vous encourage pas à adopter cette option, car le volcan reste relativement dangereux à certains endroits. Je vous l’a donne quand même, car le blog est là pour vous donner toutes sortes d’astuces, notamment celles qu’on ne trouve pas dans les sites officiels 😉

Pour le choix de l’agence, sachez que généralement, moins elle sera chère, moins l’équipement sera de bonne qualité (notamment concernant les masques à gaz). En générale, les agences franco-chilienne, fournissent un équipement de bonne qualité, mais relativement cher !

Le point de rendez-vous à l’agence se fait en alentour de 6 heures 30 du matin et vous revenez dans les alentours de 16 heures. Vous devez emmener avec vous de l’eau (1,5 l), votre repas du midi, lunette de soleil, crème solaire. Le mieux est de porter un tee-shirt à manche longue et un pantalon long en synthétique, pour éviter de brûler au soleil, et pour permettre aux vêtements de sécher plus rapidement.

Concernant la montée du volcan, deux choix s’offre à vous. Le premier est de monter dès le début du volcan, soit une montée de 5 heures. Le deuxième est de prendre un téléphérique, mais qui coûte tout de même 10 000 pesos, pour vous emmener plus haut sur le volcan, et ainsi faire une montée de 3 heures. Choisissez en fonction de votre condition physique.
Sachez que la montée du volcan est difficile si vous n’êtes pas un grand sportif. Si vous êtes Suisse, et que vous avez l’habitude de gravir les montagnes, ce sera un jeu d’enfant ! Mais si vous êtes sportif à temps partiel, ce sera beaucoup plus dur ! Mais malgré la souffrance cela vaut VRAIMENT le coup !

Une fois arrivée au cratère, vous ne pourrez y rester qu’entre 5 et 15 minutes, dues aux fumées toxiques qui s’en dégagent. Vous risquez de pas mal tousser. Vos yeux vont vous piquer. Aussi, si vous avez des lunettes de ski, cela peut être avantageux de les prendre ! Sur le cratère vous pourrez observer la lave ! C’est vraiment très impressionnant !
Attention en allant sur le cratère, il y a des crevasses et des trous bien cachés. Ne vous éloignez pas de votre guide !

Enfin arrive la descente du volcan qui est vraiment inoubliable ! La grande partie se fait en luge ou en ski !! C’est la partie détente et rigolade après le grand effort physique ! Mais restez vigilent à ne pas foncer dans des pierres 😉

Concernant notre propre expérience, nous avons gravit le volcan avec l’agence « Informaciones », et avons payé 75 000 chacun, pour la montée de 5 heures. Le point fort de cette agence est que nous étions que 4 touristes accompagnés de 2 guides ! Alors que toutes les autres agences avaient des groupes de 10 à 20 personnes en tout (guide compris). Bon je l’avoue, il est fort possible que ce soit juste un coup de chance ! Nous avons marché vite et sommes arrivé les premiers sur le cratère ! C’était vraiment un privilège car quand on est redescendu il y avait tous les groupes qui arrivaient et cela enlevait tout le charme du lieu ! Après le point faible de l’agence est que leurs masques à gaz sont de mauvaises qualités !

De plus, les guides sont assez pressés de rentrer chez eux. Il faut donc faire un peu de forcing pour rester un peu plus longtemps sur un lieu. Mais ce problème vient en générale de toutes les agences, où les guides pensent à rentrer le plus tôt possible, et ne laisse pas les touristes s’imprégnier du lieu.

Physiquement ce fut très dur pour nous deux mais particulièrement pour moi (Sophie). Je venais de passer un mois sans sport et je réattaquais avec la montée d’un volcan… Ce n’était vraiment pas la bonne solution ! Mais la souffrance en valait la peine ! Quand nous sommes arrivés au cratère, nous avons vu plusieurs explosions de lave, comme si le volcan rentrait en éruption ! C’était vraiment incroyable ! On ne voit cela qu’une seule fois dans une vie ! La descente en luge a été une grande partie de rigolade ! C’est juste magique de descendre un volcan actif en luge !

Mon conseil : faite le !

Si vous avez des questions auxquelles je n’ai pas répondu, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires 🙂

About the Author: Sophie

J’ai 23 ans et je suis étudiante en Droit International Public. Je viens de la région du Beaujolais en France, là où l’on fête chaque année le Beaujolais nouveau! En plus d’être une passion, le voyage était pour moi une évidence pour ma formation. On pourrait me caractériser comme un manga, dans le sens où je peux changer d’humeur facilement et je suis très expressive. J’espère que notre démarche vous donnera envie de connaitre les merveilles de ce monde !

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *